La fiche spectacle

La fiche spectacle comporte toutes les informations nécessaires à l’établissement du programme du théâtre. Elle sert à mettre en ligne pour les spectateurs le programme de vos spectacle et à établir les fiches sur le site web de Billet Réduc.

Toute création d’un nouveau spectacle est impérativement soumise à l’approbation du directeur du théâtre.

Pour pouvoir intervenir dessus, le metteur en scène (ou toute personne désignée pour rentrer les informations) doit disposer d’un compte valide sur le site web du théâtre et s’y connecter en entrant son identifiant et son mot de passe. Voir la page d’aide sur la façon de se connecter. Toutes les informations ne sont pas obligatoires. par exemple, si vous ne remplissez pas le champ « décor », aucun texte n’apparaîtra en ligne.

Il est essentiel que les informations de base nécessaires (salle, durée et distribution) soient rentrées avant que nous commencions à établir le programme, c’est-à-dire 5 à 6 semaines avant sa date de début. Ce temps est nécessaire en effet, pour que le directeur puisse faire ses choix, que l’équipe des programmeurs vérifient les incompatibilités diverses et saisissent les 5 à 600 représentations. Il faut ensuite les faire parvenir aux publications, établir les nouvelles fiches du site Billet Réduc ou modifier les existantes, et enfin publier en ligne sur le site web du théâtre le nouveau programme.


 COMMENT y accéder ?

Elle est accessible depuis la liste des spectacles, en cliquant sur le nom du vôtre.

Dans la liste, vous trouvez également le nom de chaque intervenant autorisé pour chaque spectacle, ainsi que la colonne « Cycle », qui indique si votre spectacle fait partie de la thématique du programme en cours.

Pour sélectionner le spectacle : vous placez votre curseur de souris au dessus (il prend alors la forme d’une main), puis vous cliquez.

Une nouvelle page apparaît : c’est votre fiche spectacle.

Liste des spectacles
 Remplir la fiche

Le titre est entré par un de programmeurs au moment de la création de la fiche. En effet, comme il sert de référence, sa modification s’accompagne obligatoirement d’autres opérations dans la base de données. Merci donc de vous assurer que ce titre soit le plus exact et le plus définitif possible au moment de sa création.

Ensuite viennent les champs « de » (rentrer l’auteur) et « Mise en scène » qui n’appellent pas de commentaires particulier.

La salle où le spectacle sera joué est importante, dans la mesure où elle intervient dans le calcul des incompatibilités entre spectacles (voir plus loin). Mais elle n’intervient pas dans les répétitions. Vous avez donc la possibilité de vous « replier » dans l’autre salle si les créneaux que vous visez sont déjà remplis et si l’espace est suffisant, bien sûr.

La durée est essentielle car elle permettra aux programmeurs de savoir si votre spectacle pourra être casé dans un créneau du type 18h30-20h30 par exemple ou non. Si vous ne la connaissez pas exactement, entrez une valeur estimée (de préférence « sur » que sous »).

Fiche spectacle 1ère partie
 LES CHAMPS ACCROCHE, DESCRIPTIF et VIDEO

Ces textes permettent de faire la promotion du spectacle. Il ne faut y mentionner aucune date ni lieu, car ces informations seront refusées par Billet Réduc et de toutes façons affichées par ailleurs.

Le petit triangle situé en bas à droite d’une zone de texte sert à agrandir ou diminuer la zone pour la commodité de l’affichage.

L’accroche (obligatoire) est une définition rapide de votre spectacle limitée à 150 caractères.

Le descriptif (facultatif) est un texte plus complet, correspondant souvent avec la note d’intention du metteur en scène. Ne pas faire trop long, car ce ne sera pas lu ni reprendre l’accroche, car celle-ci sera publiée en même temps.

Enfin, la vidéo (facultative) est l’adresse d’une vidéo accessible sur le web (le plus souvent sur youtube)

Fiche spectacle 2ème partie
 LES CHAmps assistants, costumes, décors, lumières, musique, divers et distribution

Comme les précédents, ces champs vous permettront de définir ce que vous voulez voir apparaître en ligne sur le site du théâtre et dans la fiche Billet Réduc

Si un champ n’est pas rempli, rien n’apparaîtra.
Toutefois le terme « divers » ne sera jamais visible. Ce sera à vous de préciser son en-tête en le rentrant vous même, comme « combats réglés par : Edmond Saint-Michel », par exemple.

Cas particulier de la distribution :

Les noms des comédiens doivent impérativement être séparés par une virgule, puis un espace. Le prénom et le nom doivent également être séparés par un espace. Ne pas ajouter d’autre indication, comme les rôles, par exemple, qui ne sont pas prises en compte par Billet Réduc.

Pour éviter qu’un comédien soit pris en compte dans le calcul des incompatibilités, dans le cas d’une alternance par exemple, il faut insérer une astérisque juste avant son prénom.

De plus, la liste des comédiens doit être classée par ordre alphabétique des noms, voir l’image ci-contre.

Fiche spectacle 3ème partie
 LA ZONE INTERVENANTS

Dans cette zone, un intervenant peut en ajouter ou en supprimer un autre.

Un intervenant est toute personne disposant d’un compte sur le site du théâtre et qui a été associé à un spectacle lors de sa création. Il peut s’agir du metteur en scène, d’un assistant ou d’un membre de la distribution dont le compte aura été créé au préalable. Il aura alors le droit de modifier la fiche spectacle et de réserver des créneaux de répétition.

Rappelons que toute création d’un compte intervenant doit auparavant être approuvée par l’administration du théâtre.

Fiche spectacle 4ème partie

Saisir vos disponibilités

Procédure pour indiquer a l’équipe de programmation vos possibilités de représentation

Lors de la création du prochain programme, Jean-Luc Jeener et l’équipe qui l’assiste dans la création du programme auront besoin des dates et heures auxquelles vous aurez la possibilité de jouer un spectacle.
ATTENTION : Il ne s’agit pas de remplir pour chaque comédien ses disponibilités, mais au metteur en scène de donner les dates de représentations POSSIBLES, après concertations avec ses comédiens et synthèse. Et, bien sûr, toutes ne seront pas retenues, donc prévoyez large !

Auparavant, vous receviez un tableau comportant toutes les dates et heures de représentation du programme, que vous deviez remplir. Nous vous demandons maintenant de rentrer directement ces informations en remplissant une grille dans l’espace pro.


COMMENT FAIRE Pour remplir cette grille ?

Elle est accessible depuis votre fiche spectacle : un nouveau bouton « GRILLE DISPOS » est disponible, mais seulement durant la période de remplissage et si vous avez informé l’équipe de programmation que vous souhaitez figurer dans le prochain programme.

La fiche spectacle et son bouton « GRILLE DISPOS »

La grille de disponibilités rappelle un certain nombre d’informations essentielles pour créer le programme. Le champ « Cas particulier » vous permet de saisir toute information supplémentaire qui n’y figurerait pas et serait nécessaire pour le programme, comme par exemple une pièce incompatible qui n’aurait pas été détectée par le système.
Ce texte sera reporté sur la fiche imprimée et donc vu par Jean-Luc Jeener, directeur du théâtre, lorsqu’il fera la programmation. Il aura sous les yeux environ une cinquantaine de ces feuilles. Merci donc d’être le plus clair et le plus concis possible.

Vue générale de la grille des disponibilités

La saisie des dates et heures

Vous pouvez constater que certaines heures apparaissent en gris. Ils s’agit d’heures de représentations qui ne sont pas disponibles car le TNO n’en prévoit pas l’après-midi durant la semaine. Toutefois nous les avons laissées visibles pour une meilleure lisibilité du tableau.

Et les dates et heures en dehors du calendrier sont elles aussi visibles en grisés. Nous les avons laissées pour que le tableau se présente avec une semaine commençant le lundi, alors que les semaines de spectacles vont traditionnellement du mercredi au mardi.

Pour sélectionner une date et une heure, rien de plus simple : vous placez votre curseur de souris au dessus (il prend alors la forme d’une main), puis vous cliquez.

 

 

Créneau avant la sélection

Le créneau devient vert, ce qui signifie que vous l’avez sélectionné pour une de vos représentations. Ce n’est pas immédiat, car il faut le temps que votre navigateur recharge la page.

Vous vous êtes trompés ? Ce n’est pas la bonne date ni heure ? Pas de problème ! Vous re-cliquez dessus, il redevient blanc et cette date n’est plus sélectionnée.

Vous aurez donc à répéter cette simple opération autant de fois que vous souhaiterez avoir de dates et heures de représentation.

Si la durée de votre spectacle dépasse la durée d’un créneau (2 heures en général l’après-midi) ne saisissez que le premier des deux créneaux consécutifs qu’il utilisera. Mais si l’heure de début ne vous importe pas dans la journée, alors prenez-les tous.

Créneau sélectionné

La touche « IMPRIMER » vous envoie sur une autre page formatée pour l’impression. A partir de là cliquez sur l’icône d’impression de votre navigateur pour l’envoyer à l’imprimante ou par le choix de « Enregistrer au format PDF » de créer un document (c’est mieux pour la planète) auquel vous pourrez vous reporter :

Vue de l’impression de la grille des disponibilités
Fichier PDF de la grille des disponibilités

Documents et informations

Caractéristiques du visuel à télécharger.

♦ Fichier image jpeg (extension .jpg) à l’exclusion de tout autre.

♦ Les documents PDF ne sont pas acceptés. Il existe sur le net de nombreux logiciels gratuits pour en extraire les images.

♦ De la même façon, inutile de les inclure dans un document Word, ce ne sera pas accepté.

♦ Évitez les copies d’écran dont les résolutions sont souvent insuffisantes.

Poids minimum : 100Ko. Poids maximum : 1Mo. Poids recommandé : entre 400 et 800Ko. En dessous la compression jpeg est trop forte et la qualité s’en ressent ; au dessus, les temps de chargement s’allongent.

Format A4 portrait (ratio : 1,414). Dimensions recommandées 1414 pixels par 1000 pixels. En dessous, la pixellisation risque d’être visible en plein écran.

♦ Ne portez aucune date ni aucun logo de sponsor sur l’affiche du spectacle. C’est refusé par les sites de vente de billets en ligne.

♦ Insérez dans le coin en haut à gauche de votre affiche le logo du théâtre, incliné à 10° (disponible ci-dessous). Le logo doit être suffisamment grand (entre 1/4 et 1/3 de la largeur), utilisé tel quel, sans modification de couleur, et ne laisser aucun espace libre avec le bord du visuel.

♦ Laisser un espace vide en bas à droite ou Billet Réduc incrustera son logo.

Exemple :

Voici le logo A UTILISER :

Cliquez (gauche) sur l’image pour le format photoshop (.psd) ou cliquez (droit) puis « enregistrer l’image sous » pour les télécharger au format png.

Logo rectangulaire incliné 10° texte noir, fond blanc, fond perdu transparent 720 x 460 pixels


Principes de fonctionnement

Vous devez d’abord vous connecter pour accéder à cette partie.

Si vous faites partie de l’équipe, demandez à un responsable l’identifiant et le mot de passe.

 

Puis, cliquez ici.

 

Vous trouverez ici des informations sur la façon de procéder.

Jouez

Votre théâtre pâlir me fait…

Depuis sa fondation en 1997, le Théâtre du Nord-Ouest attache une importance particulière à la promotion de jeunes talents et de textes nouveaux. Découverte d’un soutien de fait.

Soutenir la création artistique est au cœur de la mission du Théâtre du Nord-Ouest. Qu’ils soient metteurs en scène chevronnés ou auteurs débutants, les artistes sont toujours les bienvenus et sont invités à proposer leurs spectacles dans le cadre des différents cycles qu’organise le Théâtre. Ici, point de subventions, de promesses et de discours, mais du théâtre. Chaque année, ce sont une dizaine de pièces qui sont créées sur nos planches, soutenues et encouragées par notre public fidèle, puis prennent leur propre envol sur la scène parisienne ou dans des festivals. Nous sommes fiers de pouvoir ainsi contribuer modestement à la réussite d’artistes contemporains.

Créons en travaillant…

Il serait ici cependant réducteur de résumer la création aux nouveaux écrits. Il est en effet de nombreux textes d’auteurs qui n’ont jamais été représentés, jamais traduits ou qui sont tombés dans l’oubli car jugés trop risqués par leur contemporains. Fidèle à sa vision d’une création artistique sans compromis, libéré des contraintes qui pèsent sur les grandes maisons, le Nord-Ouest a su remettre au goût du jour des œuvres politiques et polémiques, pour le plus grand bonheur de son public avide de découvertes.

Au Nord-Ouest, point de concessions. Si l’on ne saurait enfermer les compagnies qui rejoignent la maison dans un cadre rigide, si l’on n’oserait leur imposer une direction artistique, l’on reste inflexible quant à la qualité du travail et au temps qui est consacré dans sa préparation. Jouer au Nord-Ouest ce n’est pas seulement bénéficier d’un soutien bienveillant, c’est aussi s’engager à faire preuve d’exigence.

JH 20ans ch. rôle flex. conds. à déf.

Le Nord-Ouest ne chôme jamais. Construit dans un esprit fraternel, de partage et d’échange, et de soutien mutuel, il offre à ceux qui le rejoignent un cadre dynamique, en perpétuel changement et donc particulièrement flexible. Ses deux scènes ont marqué pour beaucoup le début d’une carrière. C’était d’ailleurs la vocation du bâtiment avant qu’il ne devienne théâtre. Pourquoi changer de si bonnes habitudes ?

Nous n’avons, le lecteur l’aura compris, que faire d’une administration complexe. Ici, point de formalités inutiles : l’essentiel est de jouer. Si vous avez un projet à proposer, il vous suffit de pousser notre porte pour humer l’air de la maison et venir rencontrer les nombreux artistes qui y œuvrent.

Déposer son dossier

Pour déposer votre dossier, il n’est, paradoxalement, point besoin d’en constituer un. Il vous suffit d’assister à l’une des nombreuses premières qui ponctuent nos saisons et de rencontrer Jean-Luc Jeener, directeur du Théâtre du Nord-Ouest, qui y assiste toujours. Il se fera un plaisir de discuter de votre proposition de spectacle. Lui-même assure souvent des lectures publiques et il est facile de l’aborder ensuite. Nous regrettons de ne pouvoir accepter de dossiers électroniques.

L’Alternance

Le Programme du Théâtre du Nord-Ouest s’organise en alternance, autour de cycles, tantôt thématiques, tantôt dédiés à l’ œuvre d’un grand auteur. Nous vous invitons donc à consulter notre calendrier et à vous rendre sur place afin de vous tenir informé des saisons à venir. La Gazette du Nord-Ouest, notre lettre d’information électronique, vous permettra également de suivre les événements qui marquent la vie de la maison.

Réunions de saison

Plusieurs fois par an sont organisées des réunions de saison, regroupant responsables, comédiens et metteurs en scène afin de conclure la saison passée et de préparer celle à venir. C’est au fil de ces rencontres que se tisse le futur du Nord-Ouest. Nous recommandons à tous ceux qui jouent en nos murs ou souhaitent se joindre à nous d’assister à ces réunions afin de se familiariser avec l’esprit du lieu.

Réclame, réclames

Chaque compagnie organisant des représentations en nos murs sera invitée à intégrer quelques éléments graphiques à ses affiches et prospectus. Si vous représentez une troupe, il vous suffit de nous contacter pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

Histoire

Une petite cour tranquille

Pour beaucoup, Le Nord-Ouest est un modeste bâtiment dans une cour tranquille. Comme le diraient les fidèles de la maison il ne faudrait cependant pas se fier aux apparences. Découverte d’un lieu bien singulier.

Lorsqu’en 1997 – le 25 juin, pour être précis – la Compagnie de l’Élan, conduite par Jean-Luc Jeener, s’installe au numéro treize de la rue du Faubourg Montmartre, elle hérite d’un lieu reclus, fermé, mort même : un modeste bâtiment en fond de cour, témoin d’extravagances passées. Pourquoi, alors, y élire domicile et pourquoi, de surcroît, choisir ce lieu insolite pour y monter L’École des Femmes, pièce insolente par excellence ?

Ce petit bâtiment, voyez-vous, est l’héritier d’une longue histoire, où se croisent étoiles montantes du XXe siècle et comédiens classiques. En un mot, ce petit bâtiment a abrité bien des créations dans une atmosphère de perpétuel mouvement. Quel meilleur cadre pour les créations de la Compagnie de l’Élan ? Quel écrin plus adapté pour y appliquer les principes du théâtre de l’incarnation, si cher à Jean-Luc Jeener ?

Quand c’est Piaf qui l’entraîne…

Dès les années 1930, la salle du Théâtre abrite un cabaret réputé, qui prend à la Libération le nom de Club des Cinq. Cinq qui ? Cinq anciens de la 2e Division Blindée, dont Jo Longmann, l’entraîneur de Marcel Cerdan.

Edith Piaf elle-même y chante a plusieurs reprises et investit ce lieu qui lui devient cher – les coulisses du théâtre actuel abritent d’ailleurs toujours la loge de Madame Edith. Elle y invite en première partie un chanteur plein de promesses qui fait ainsi ses débuts à Paris : Yves Montand. Le jeune Charles Trénet vient s’y produire. Fait marquant, c’est là que Piaf et Cerdan se rencontrent pour la première fois.

Discret d’apparence mais débordant d’enthousiasme, le cabaret attire de nombreux artistes parmi ses habitués dont Gabin, Carné ou Prévert, qui le fréquentent avec assiduité. Le paysage changeant de la vie nocturne parisienne et la mort accidentelle de Marcel Cerdan auront cependant raison d’une belle ascension et 1954 sonne le glas du Club des Cinq.

La capitale a, c’est bien connu, horreur du vide, et les locaux sont rapidement convertis en cinéma, Le Club assurant alors la projection de films les plus divers, allant de la distraction familiale aux œuvres engagées. Il poursuivra cette carrière pendant près de 30 ans et l’on peut y voir aujourd’hui encore de nombreux vestiges de cette longue vocation : cabine de projection ou écran…

Le Passage en fête et en délire…

En 1991, le Club se fait Passage du Nord-Ouest et rassemble les amateurs de Rock qui s’y pressent en nombre. Avec sa réputation, qui grandit sans relâche, augmente l’impatience de ses voisins qui voient d’un mauvais œil ce tumulte grandissant. L’expérience, bien que couronnée de succès, ne durera guère.

La boucle est, comme l’expression le veut, bouclée. Nous voici de retour en 1997, année qui voit l’arrivée de la Compagnie de l’Élan dans les locaux. Deux salles y sont créées, la Salle Économides, couramment appelée “Petite Salle” et la Salle Laborey, la “Grande Salle”, toutes deux dédiées à des compagnons de route décédés prématurément.

Spartiate par choix, le Nord-Ouest se veut un lieu d’échange et de partage, ouvert à tous. Soutenu par des spectateurs fidèles, le Nord-Ouest peut se consacrer à sa mission : établir un dialogue personnel, direct, entre artistes et public.

Une œuvre ambitieuse

Chaque année, ce sont en moyenne 30 compagnies qui se retrouvent sur nos planches et près de 300 interprètes et comédiens qui donnent vie aux 100 pièces et 200 lectures que nous présentons. C’est en travaillant sans relâche, tous les jours de la semaine, en soirée comme en matinée, que nous pouvons organiser près de 1500 représentations par an !

La Compagnie de l’Élan

L’histoire du Théâtre du Nord-Ouest est sans doute riche en événements passionnants. Elle ne saurait cependant faire oublier celle de la Compagnie de l’Élan sans laquelle il n’existerait pas. Fondée en 1968 elle prend un modeste départ sur la scène théâtrale en donnant le Dom Juan de Molière au lycée Janson de Sailly à Paris, suivi, d’ores et déjà, de créations originales, Histoire de Roi et Les Méfaits de Tchekhov.

Officiellement formée en 1976 elle prend un nouvel essor sous la double direction d’Éric Laborey et Jean-Luc Jeener qui s’attachent à la création d’auteurs contemporains et à la représentation de dramaturges alors peu connus en France – dont Wole Soyinka qui sera le premier africain à recevoir le Nobel de littérature.

En 1986, c’est à l’Église Saint-Eustache de Paris que la troupe trouve enfin un lieu à la mesure de son ambition. Dans la crypte Saint-Agnès, elle trouve un cadre en parfait accord avec ses principes de communion, de dépouillement, d’austérité.

Tout en poursuivant la création de pièces contemporaines, de Jean-Luc Jeener, Patrice Le Cadre ou Claude-Henri Rocquet, la compagnie puise pour la première fois dans le répertoire classique. Phèdre, Bérénice, Bajazet de Racine, Le Misanthrope et Le Tartuffe de Molière, Le Cid de Corneille font six mois par an vibrer les spectateurs.

Le succès grandissant du nouveau regard que la Compagnie souhaite jeter sur la création théâtrale lui attire rapidement les faveurs d’un public convaincu. Accompagnant les âmes du mouvement au travers des péripéties qui font du théâtre une expérience humaine sans pareil, il se soude progressivement en un noyau fidèle, fervent, riche en idées.

De nouveau sur la route, la Compagnie se retrouve en 1995, à la recherche d’un nouveau lieu de représentation, un lieu cette fois-ci à même d’accompagner sa vision jusqu’au bout. C’est en 1997 qu’elle jette son regard sur un fond de cour méconnu, le Passage du Nord-Ouest. Tous retroussent alors leurs manches pour créer le théâtre que nous connaissons aujourd’hui.

Vous connecter


LE site web du théâtre est divisé en deux parties.

La première est accessible ici : https://www.theatredunordouest.com/ Elle correspond à l’ancien site avec en supplément une page « Calendrier » qui permet de voir les programmes du TNO.

La deuxième est l’espace professionnel, qui permet aux metteurs en scène de renseigner la fiche de leur spectacle(s) et réserver des créneaux de répétition. Il faut pour cela s’identifier.

Tout utilisateur de l’espace professionnel est censé avoir lu et respecter les principes de sa charte disponible ici.


Pour pouvoir accéder à l’espace « professionnel » vous devez disposer d’un identifiant et d’un mot de passe.

Vous devez prendre contact avec l’administration du théâtre qui vous enverra un identifiant et un mot de passe.

Pour vous connecter il vous suffit de cliquer sur un des mots « connexion » visibles dans l’en-tête ou le bandeau situé en pied de page. Vous pouvez aussi vous connecter directement en cliquant sur le lien suivant : https://www.theatredunordouest.com/wp-login.php

Vous aboutissez alors à la page de connexion dans laquelle vous saisissez votre identifiant et votre mot de passe. Cochez la case « se souvenir de moi » (en vert ci-contre) pour les conserver en mémoire dans votre navigateur.

Au cas ou vous perdriez ou oublieriez votre mot de passe, il vous suffira de cliquer sur « mot de passe oublié » (en rouge ci-contre) et le système vous en enverra un nouveau par e-mail que vous collez alors dans la zone adéquate.

Il ne reste plus qu’à cliquer sur « Se connecter », pour revenir à la page d’accueil.

Cette fois, vous pouvez constater que votre nom apparait dans l’en-tête à proximité du logo du Théâtre du Nord-Ouest, et sur le pied de page, confirmant que vous êtes bien connecté.

Au secours !

Vous devez d’abord vous connecter pour accéder à cette partie.

Si vous faites partie de l’équipe, demandez à un responsable l’identifiant et le mot de passe.

 

Puis, cliquez ici.

 

Vous trouverez ici des informations sur la façon de procéder.

Programme

Alternance, alternances

À l’habitué des théâtres parisiens, le programme du Nord-Ouest peut paraître singulier. C’est le seul théâtre, avec La Comédie-Française, à pratiquer l’alternance. Pourquoi tant de méthode ?

Des spectacles différents sont à l’affiche chaque soir à 19h et à 20h45 dans nos 2 salles. Et aussi à 14h et à 17h le mercredi, le samedi et le dimanche ; ce sont alors 4 spectacles qui se succèdent dans chaque salle !

Les représentations du Nord-Ouest s’organisent autour de saisons de 8 à 12 mois : soit un thème de réflexion – Justice & Politique, Dom Juan & le libertinage, Mensonge & Trahison… – illustré par des pièces surtout contemporaines, soit l’intégrale d’un grand auteur – Hugo, Marivaux, Molière, Shakespeare… –

Ici on ne fait pas relâche !

Qui dit Théâtre dit, d’ordinaire, pièce. Cela serait cependant ignorer une large partie de la programmation du Nord-Ouest, qui, chaque année, s’attache à mettre chaque cycle en lumière et en contraste par le truchement de lectures, rencontres et causeries. Les textes choisis peuvent être issus de l’œuvre de l’auteur à l’affiche, comme ils peuvent provenir d’horizons librement choisis. Dans tous les cas, ils apporteront au spectateur attentif des éléments de réflexion essentiels à l’approfondissement de sa découverte.

En complément de la programmation de chaque saison sont proposées des pièces à plus petit effectif qui présentent le travail de jeunes interprètes ou metteurs en scène effectuant leurs premiers pas sur les planches. Parmi ces créations, chères à la Compagnie de l’Élan depuis son origine, sont nés de nombreux succès qui ont ensuite volé de leurs propres ailes par-delà le Faubourg Montmartre.

Petits effectifs, grands projets

Les habitués de la Maison vous diront que chaque représentation a sa salle, petite ou grande, Économides ou Laborey. Il serait facile de donner aux “petites pièces” la petite salle et aux grandes la grande, n’est-ce pas ? Il en va cependant tout autrement… Lorsque la scène devient lieu de vie, lorsque tout est mis en œuvre pour faciliter la disparition de l’artifice au profit d’une réalité théâtrale, l’espace dans lequel une pièce se joue devient partie intégrante de la nature du spectacle.

Au Théâtre du Nord-Ouest, point de soir de relâche, même en août, jamais la même pièce deux soirs de suite, des cycles complets et construits. C’est en brisant les habitudes que nous avons trouvé la liberté de créer un lieu de partage et de découverte où travail et spontanéité progressent de concert.

Au Nord-Ouest CE SOIR

Le calendrier de la reprise de notre Intégrale Shakespeare est DISPONIBLE EN LIGNE.

Soir de première

Quoi de plus excitant que la première représentation d’une pièce? Interprètes et public se retrouvent pour la première fois autour d’une œuvre. Au Nord-Ouest, ces premières sont l’occasion rêvée de faire connaissance avec nos artistes et nos spectateurs fidèles. Les amateurs de théâtre apprécieront d’échanger quelques mots avec les interprètes qui ne manquent jamais de s’attarder dans le foyer ou au bar. Avec 100 spectacles par an, la prochaine première n’est jamais bien loin !

Passeport de saison

Que vous souhaitiez assister à toutes nos pièces ou revoir votre œuvre favorite chaque semaine, le Passeport intégrale Molière & Shakespeare est fait pour vous. Valable pour une saison, il vous permet d’assister à toutes les pièces et lectures, autant de fois que vous le souhaitez. Il est valable tous les jours.

Vocation

Telle est notre vocation

Loin des artifices de la scène parisienne, le Théâtre du Nord-Ouest défend avec constance et passion certains principes chers à son fondateur et directeur, Jean-Luc Jeener. Présentation d’un lieu sans pareil.

Ouvert à tous, le Théâtre du Nord-Ouest s’est construit sur quelques principes : mettre le comédien devenu personnage au centre de l’expérience théâtrale, pratiquer un théâtre d’incarnation, faire fi du superflu, favoriser la rencontre entre artistes et public.

Les auteurs vivants ont les plus grandes difficultés à être joués. Les jeunes metteurs en scène ont le plus grand mal à convaincre les directeurs de théâtre à accueillir leurs spectacles. Être joué ou jouer se réduit souvent à un problème d’argent. Le Théâtre du Nord a été créé pour lutter contre cela.

Les compagnies de théâtre accueillies en nos murs – trente à quarante chaque année – ne reçoivent qu’une consigne : chercher. Chercher sans relâche l’homme qui se cache sous les textes qu’elles présentent, chercher les détails révélateurs de l’âme humaine qu’ils contiennent, chercher leur sens profond. On ne demande pas à ces compagnies de garantir une recette minimum, on leur demande une exigence artistique.

Un théâtre d’incarnation

Une fois le “rideau” levé – pour reprendre une expression en réalité peu adaptée à la réalité du lieu -, le comédien se trouve seul sur scène. Peu de décors et d’accessoires, c’est sur les comédiens devenus personnages que le regard et l’esprit s’arrêtent. C’est face au personnage que nous nous retrouvons. La scène s’efface et devient lieu de vie. Cette expérience tient de la communion, dans le sens le plus séculier, comme le plus régulier du terme. Communion entre l’interprète et l’auteur, entre l’auteur et le public, entre le public et l’interprète. Communion autour de questions et d’espoirs communs qui nous unissent au-delà de leur temps.

Les beaux yeux de ma cassette !

A chaque saison, certains spectacles attirent un public nombreux … et d’autres non ! Dans cette maison, les recettes d’une saison sont partagées entre toutes les compagnies qui travaillent. C’est une manière concrète de traduire l’esprit fraternel et solidaire qui l’anime.

Alternance, alternances

Des spectacles différents sont à l’affiche chaque soir à 18h30 et à 20h30 dans nos 2 salles. Et aussi à 14h30 et à 16h30 le mercredi, le samedi et le dimanche ; ce sont alors 4 spectacles qui se succèdent dans chaque salle !

Les représentations du Nord-Ouest s’organisent autour de saisons de 8 à 12 mois : soit un thème de réflexion – Justice & Politique, Dom Juan & le libertinage, Mensonge & Trahison… – illustré par des pièces surtout contemporaines, soit l’intégrale d’un grand auteur – Hugo, Marivaux, Molière, Shakespeare… –

En complément de la programmation de chaque saison sont proposées des pièces à plus petit effectif qui présentent le travail de jeunes interprètes ou metteurs en scène effectuant leurs premiers pas sur les planches. Parmi ces créations, chères à la Compagnie de l’Élan depuis son origine, sont nés de nombreux succès qui ont ensuite volé de leurs propres ailes par-delà le Faubourg Montmartre.

Les habitués de la Maison vous diront que chaque représentation a sa salle, petite ou grande, Économides ou Laborey. Il serait facile de donner aux “petites pièces” la petite salle et aux grandes la grande, n’est-ce pas ? Il en va cependant tout autrement… Lorsque la scène devient lieu de vie, lorsque tout est mis en œuvre pour faciliter la disparition de l’artifice au profit d’une réalité théâtrale, l’espace dans lequel une pièce se joue devient partie intégrante de la nature du spectacle.

Ici on ne fait pas relâche !

Au Théâtre du Nord-Ouest, point de soir de relâche, même en août. Jamais la même pièce deux soirs de suite. C’est en brisant les habitudes que nous avons trouvé la liberté de créer un lieu de partage et de découverte où travail et spontanéité progressent de concert.

Lectures et représentations

Outre les pièces que le Nord-Ouest présente chaque saison, la maison a une longue tradition de lectures publiques qui viennent étoffer et compléter chacune de nos saisons. Organisées en complément des représentations, ces rencontres, à 18h30 ou en matinée, permettent à notre public de découvrir des textes qu’il n’est pas toujours possible de mettre en scène. En particulier, lors d’une intégrale, nous donnons à entendre des textes d’autres auteurs qui permettent de mieux appréhender la vie ou la pensée du dramaturge à l’affiche.

Jeener et l’incarnation

«Le théâtre est l’art de l’incarnation et le christianisme est la religion de l’incarnation. Donc dans mon livre, j’essaie de faire ressentir comment l’un peut enrichir l’autre. Le seul problème du christianisme réside dans sa spécificité. La spécificité du christianisme est l’incarnation. Croire à cette folie que Dieu s’est incarné en Jésus. C’est une folie absolue, une chose impossible, ce qui fait que toutes les réflexions, toutes les hérésies, pensent que le Christ est un prophète comme les autres car il est impossible d’être à la fois Dieu et homme en pensant qu’il est impossible d’être une chose et une autre chose simultanément. Cela paraît une folie totale.»

Ceux de nos spectateurs qui souhaiteraient approfondir leur connaissance du travail de Jean-Luc Jeener pourront se procurer Pour un Théâtre Chrétien, édité chez Pierre Téqui, ouvrage que vous pouvez vous procurer dans le foyer du Théâtre.

Soir de première

Quoi de plus excitant que la première représentation d’une pièce ? Au Nord-Ouest, ces premières sont l’occasion rêvée de faire connaissance avec nos artistes et nos spectateurs fidèles. Les amateurs de théâtre apprécieront d’échanger quelques mots avec les interprètes qui ne manquent jamais de s’attarder dans le foyer ou au bar. Avec 100 spectacles par an, la prochaine première n’est jamais bien loin !

Passeport de saison

Que vous souhaitiez assister à toutes nos pièces ou revoir votre œuvre favorite chaque semaine, le Passeport Molière & Shakespeare est fait pour vous. Valable pour une saison, il vous permet d’assister à toutes les pièces et lectures, autant de fois que vous le souhaitez. Il est valable tous les jours.