Programme

Le samedi 29 janvier 2022 20h45 Grande salle
Le Maître de Santiago
De :Henry de Montherlant
Mise en scène : Patrice Le Cadre
Durée :3h00
1519. Avila. La quête obsessionnelle de la pureté et la démarche mystique d’un homme qui tente de parfaire son salut.
Don Alvaro Dabo, grand maître de l'Ordre de Santiago, indigné par l'attitude des conquistadores, refuse lors d'un conseil réunissant les derniers chevaliers de l'Ordre, de s'impliquer dans la conquête du nouveau monde. Alvaro, souffre de voir les chevaliers s'éloigner de l'ordre moral et critique les principales raisons de ces expéditions qui ne sont, selon lui, guidées que par l'ambition personnelle et le souci d'enrichissement. Il entame un discours anticolonialiste, qui scandalise ses amis, où il décrit les horreurs commises par les espagnols, et l'évangélisation des indiens accompagnée la plupart du temps de massacres ignominieux : " Si j'allais aux Indes, ce serait pour protéger les Indiens, c'est-à-dire, selon vous, pour trahir. " Les paroles d'Alvaro précipiteront l'implosion de l'Ordre, déjà fragilisé.
Don Bernal, le meilleur ami d'Alvaro, entreprendra, dès le lendemain, de le convaincre lors d'un très long entretien. Il évoque l'amour réciproque de leurs deux enfants et l'impasse dans laquelle ils se trouvent en raison de la situation financière des deux familles. Mais sa tentative reste vaine : " Vous, pour la première fois de votre vie, vous me parlez argent, et c'est à cause de votre fils. Je serai brutal à mon tour : vous ne le cédez que contre son pesant d'or. Et moi, je devrais me parjurer à cause de ma fille. Voilà donc à quoi nous servent nos enfants ! " Bernal décide alors, avec l'accord de la fille d'Alvaro, Mariana, de mettre au point une supercherie...
Costumes :Catherine Lainard
Décors :Patrice Le Cadre
Lumières :Patrice Le Cadre
Distribution : Enzo Berthinier, Rémi de Monvel, Didier Bizet, Richard Fériot, Rui Ferreira, Claude Gentholz, Pascal Guignard-Cordelier, Geneviève Jadot, Jean-Luc Jeener, Alfred Luciani, Alexandre de Pardailhan, Coralie Salonne